Vendredi 6 Juillet

GYPS’OVIET PARTY

OUVERTURE DES PORTES À 20H > DÉBUT DES CONCERTS À 21H

RONA HARTNER & DJ TAGADA

Avez-vous déjà été emporté par les fougueux airs balkaniques ? Vous êtes-vous déjà laissé surprendre par l’énergie gypsy et la fièvre joyeuse venue de l’Est ? Si oui, nul besoin de vous dire que la tornade Rona Hartner, Diva des Balkans, et DJ Tagada, Balkan Clubbeur, ont pour habitude de procurer l’orgasmusical à n’importe quel dancefloor avec leur bal métisse ! Electro-tsigane, swing, cumbia, gospel,… Un bal électro complètement à l’Est pimenté aux saveurs gypsy, accompagné de 3 musiciens.

Venue de Roumanie, à la fois actrice et chanteuse, Rona Hartner écume scènes et plateaux de cinéma (entre autres Gadjo Dilo de Tony Gatlif) depuis une vingtaine d’années. Elle a une énergie débridée, une folie entrainante et collectionne les rythmes de toutes époques confondues. Avec Ignace Corso, alias DJ Tagada, son complice depuis près de 9 ans, ils renouvellent la musique tzigane traditionnelle. Passionnés tous les deux de la culture des Balkans, ils réalisent ensemble l’album Gypsy Therapy en 2013 et aujourd’hui travaillent sur « #Sell-Fish », dont la sortie est prévue au printemps prochain.

SOVIET SUPREM

Groupez-vous camarades ! Le nouveau désordre mondial est en marche…  Presque 30 ans après la chute du mur, le Soviet Suprem lance une nouvelle Marx Attack ! Aux commandes John Lénine (aka Toma Feterman de La Caravane Passe) en chef de la propagande audiovisuelle et Sylvester Staline (aka R.Wan de Java), leader de la faction poupées russes. Avec une stratégie efficace : léger et punk à la fois, chœurs bolcho sur tempos gypsy, avec diversions cumbia et hip-hop, voire… sirtaki ! Leurs flows kholkhozes balancent les mots…lotovs, véritables boulets rouges !

Faut dire que la rencontre fut atomique : R-Wan a rencontré Toma dans une Caravane qui mijotait des coktails électro-balkaniques en compagnie d’un certain DJ Tagada.  Et boom, ce fut le début du « Balkanican Dream ». Chapkas enfoncées sur le crâne, les deux leaders parisiens se sont lancés à la conquête des rythmes endiablés de l’Est, avec de fins stratèges du KGB dont Didier Croute-Chef et Yougo Chavez.

Leur première arme de distraction massive « L’internationale », sortie en 2014, avait bien atteint sa cible : le dancefloor, malmené par tous ces blingblings occidentaux, a explosé de joie.

Marx attack, sorti en mars dernier, c’est un peu comme Lady Gagarine marchant sur la lune ; et le goulag en plein groove ! Après plus de 200 meetings à travers le monde, le Bolchoï* Soviet Suprem, les kalach’ blindées de vodka, lève le rideau de fer musical et libère la fête…

A l’est comme à l’ouest, ça va faire putsch !!

DJ TAGADA

Dj Tagada est capable de transformer n’importe quel dancefloor en véritables montagnes russes musicales, passant du gypsy punk à l’électro tsigane sans oublier la cumbia klezmer, le hip-hop rom et le balkan ragga… L’orgasmusical assuré ! Ce balkan clubbeur, spécialiste du folklore underground, a dans sa poche plusieurs milliers de titres méconnus, venant d’un ailleurs prometteur. Et hop, tagada, comme le scat tsigane ou comme le bruit des pieds martelant le sol au son des rythmes endiablés… ou celui du cœur ! Il sait entraîner l’âme collective et les corps imbibés de joie au déchainement des rythmes balkaniques et autres sonorités venues de loin, de très loin. C’est ça, la gypsitude !

Plein tarif : 15 €
Tarifs préventes & réduit sur place * : 13 €
Pass deux soirs : 24 €

Gratuit enfants moins de 12 ans

* Étudiants, chômeurs, RSA… sur présentation de justificatifs